A l' atelier

La dentelle de Bayeux

La spécialité de la DENTELLE de BAYEUX est la dentelle aux fuseaux.

Elle est répandue de la haute à la Basse-Normandie, avec une concentration déterminante dans la région de CAEN et de BAYEUX , plus dynamique tant sur le plan de la création dentellière que de l’importance des manufactures qui ont fait sa réputation internationale.
Les matières employées sont le LIN, la SOIE, et plus tard le COTON, surtout en période de crise d’approvisionnement.

C’est une DENTELLE au dessin FIGURATIF à dominante de décors floraux, avec des motifs architecturaux tirés de l’ornementation classique : perles, rais-de-coeur, godrons, feuillages stylisés (acanthes, palmettes,…) coquilles, vasques, entrelacs.

Élaborée à partir des dentelles qui se fabriquaient dans la région de Paris et de Chantilly, la « dentelle de Bayeux » a pris véritablement forme dans la seconde moitié du XVIIIème siècle pour devenir un style à part entière au XIXème. Ainsi apparaît-elle officiellement lors des grandes expositions (universelles….). Elle s’inspire alors fortement de l’image affirmée alors par les dentelles à l’aiguille d’Alençon et d’Argentan (modes des pointignans)

Murmures d'une charmeuse La dentelle de Bayeux
Source conservatoire de la dentelle de Bayeux

La dentelle aux fuseaux

La dentelle aux FUSEAUX est apparue à BAYEUX et dans sa région avec l’arrivée des soeurs de la Providence à la demande de Mgr François de Nesmond, dans la seconde moitié du XVIIème siècle. À la fin de ce siècle, on fait état de trois manufactures de dentelles, celles de St Malo, de l’Hôpital Général et de la Charité.

La dentelle aux fuseaux peut être faite avec des fils grossiers ou fins. Traditionnellement, il a été fait avec le lin, la soie, la laine ou le coton. Aujourd’hui, il est toujours réalisé avec des fibres naturelles ou avec des fibres synthétiques.
Les bobines de fuseaux sont fabriqués à partir du bois de houx (arbuste au bois solide et léger), de cerisier, d’acajou, d’ivoire, d’os, d’écaille de tortue, etc.

La poignée des fuseaux a une forme de quille pour mieux l’attraper avec les mains.
À partir d’un carton ou d’un carreau, on dessine un modèle sur lequel on fixe des piqûres afin de délimiter les motifs. On place les épingles et l’on prépare les fuseaux portant les différents colories de cotons. Le coton n’est pas enroulé autour des fuseaux, mais l’inverse, les fuseaux que l’on fait tourner pour enrouler le fil, afin que ce dernier ne se casse pas ou ne s’emmêle pas. Ensuite reste l’apprentissage de savoir croiser les fuseaux.

 

Murmures d'une charmeuse La dentelle de Bayeux
Source Pixabay

Sous réserve d’erreurs ou d’omissions, les textes cités sont la propriété de leurs propriétaires respectifs..
Sources :

  1. http://dentelledebayeux.free.fr/historique.html
  2. https://fr.wikipedia.org/wiki/Dentelle_aux_fuseaux

Laisser une réponse